Musique

Music Fiction

L’écriture de chansons est un vrai monde en soi. Mêlant poésie, histoires, fables et musicalité des mots, c’est un vaste champ d’expérimentations qui s’ouvre à tout écrivain.

Personnellement, je me suis mis à écrire des chansons pendant l’adolescence. Ce n’était pas une fin en soi ni une envie particulière, cela correspondait simplement à une demande de l’époque. Comme beaucoup de mes camarades du lycée, je me suis retrouvé à faire de la musique dans un groupe de punk gothique ( influences Joy Division / Bauhaus ). Alors que j’apprenais péniblement à jouer de la basse, je me suis mis à griffonner des bouts de textes ici et là car notre chanteuse avait du mal avec l’écriture. La maîtrise des langues n’a jamais fait partie de mes compétences et j’ai donc rédiger en français des sortes d’hybrides de poèmes, d’histoires obscures et de pamphlet déguisés.

La première partie de mon expérience n’a pas été franchement concluante et je ne suis pas convaincu d’avoir laisser à la postérité des textes inoubliables ! Mon objectif à l’époque était d’écrire des choses qui puissent se chanter et la langue française, croyez moi, n’est pas une langue facile pour le rock ! Je faisais comme je pouvais pour que ça sonne.

Les choses ont changé et ont commencé à franchement devenir intéressantes quand je me suis tourné vers le rock festif et la chanson humoristique.

En 1990, avec mon acolyte Jean Philippe Raillot, nous avons créé un groupe de pure déconnade: Blödsinn ( qui en allemand signifie idiotie, connerie ). D’ailleurs ce groupe n’était à l’origine qu’un one-shot dans un ensemble de projets plus sérieux. Il s’est avéré qu’elle est devenu la formation qui a le plus duré ! ( Quasi 30 ans ! )

Blödsinn en 2003 …

Pendant les quinze années véritablement actives du groupe j’ai donc écris un grand nombre de chansons à tendance humoristique et ce fut vraiment plaisant. Passage en revue :

Le coup de la théière ou Tel est pris qui croyait prendre !
J’aime la nature mais pas que …
Le joyeux monde du travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *