actus,  Ecrire

Appels à textes 2019

Rien de tel qu’un Appel à textes pour se motiver à écrire. Ces derniers sont assez nombreux pour inspirer la plupart d’entre vous. Petit tour d’horizon pour les AT de ce début d’année.

J’ai privilégié les AT concernant les littératures de l’imaginaire ( Science Fiction, Fantastique, Fantasy … ).

PRIX DE LA COUR DE L’IMAGINAIRE – 28 février 2019

Vous êtes auteur, débutant ou non, d’un ROMAN relevant des littératures de l’Imaginaire (Science-Fiction, Fantasy, Fantastique)

Un collectif d’auteurs et de lecteurs passionnés a créé, en partenariat avec les éditions RROYZZ, Le prix de La Cour de L’Imaginaire, destiné à récompenser un manuscrit émergeant par ses qualités d’écriture et son originalité créative.

Nombre de signes : entre 300 000 et 600 000 sec ( signes espaces compris )

Éditeur : Editions RROYZZ

Droits d’auteur : L’auteur conserve tous ses droits et reçoit un pourcentage sur les ventes.

En savoir plus : La cour de l’imaginaire.

ELYRANTHE – 1er mars 2019

Oui, c’est un peu vague comme thème. C’est un thème sans en être vraiment, car nous voulions rester dans l’optique d’un AT essentiellement athématique. Donc, ELYRANTHE, c’est ce que VOUS déciderez que ça soit.

Élyranthe/Elyranthe ? C’est quoi ? C’est qui ? Donnez-nous votre vision des choses.
– Est-ce une planète carcérale aux confins d’une lointaine galaxie ?
– Est-ce le nom de la gardienne de cette tour étrange perdue au milieu de la forêt, ou celui de cette épée légendaire ?
– Ou peut-être une mystérieuse contrée à laquelle on n’accède qu’en rêve ?
– Oh, et avez-vous entendu parler de l’asile abandonné d’Elyranthe, perché en haut de cette colline ?

La contrainte ? Utiliser le mot Elyranthe dans un contexte qui lui donne du sens. Attention : nous ne voulons pas de recyclage de textes où seul le nom d’un lieu – ou d’un protagoniste – sera changé en « Elyranthe ». Non, nous voulons qu’Elyranthe soit au centre de votre texte, que ce mot soit porteur de sens, quel que soit celui que vous souhaitez lui donner.

Nombre de signes : 40 000 sec max

Éditeur : Les ombres d’Elyranthe

Droits d’auteur : L’auteur cède ses droits pour une durée limitée. Publication à compte d’éditeur.

En savoir plus : Les ombres d’Elyranthe.

7e PRIX RENE BARJAVEL – LES INTERGALACTIQUES – 1er mars 2019
Les Intergalactiques, festival de science-fiction à Lyon (25 au 30 avril 2019), lancent la septième édition du Prix René Barjavel, qui récompensera la meilleure nouvelle de science-fiction, sur le thème « La fin du monde soudainement, et puis le monde enfin eut une réaction… ».

Nombre de signes : 3500 mots max

Éditeur : Les Intergalactiques.

Droits d’auteur : Publication à compte d’éditeur.

En savoir plus : Les Intergalactiques.

 

EN SITUATION DE HANDICAP … DANS LE FUTUR – 03 mars 2019

Les éditions Arkuiris lancent avec l’ASEI un appel à textes pour une anthologie coordonnée par Cécile Péguin sur le thème « En situation de handicap… dans le futur ».

Comment vivront les personnes handicapées dans 20 ans, dans 50 ans, dans plusieurs siècles ?
Ces personnes seront-elles marginalisées dans un monde plus compétitif et impitoyable, ou vivront-elles dans un monde apaisé et inclusif ? Dans le futur, les nouvelles technologies permettront sans doute de vivre mieux, différemment, avec un handicap. La société, les villes, les entreprises, les écoles, auront peut-être su s’adapter…

Que leurs héros ou héroïnes soient des personnes à mobilité réduite, malvoyantes, sourdes, épileptiques ou souffrant de tout autre handicap physique ou mental, les textes devront s’efforcer avant tout de raconter une histoire, avec autant que possible une chute ou une leçon d’humanité.
Les nouvelles pourront être inspirées d’un vécu autobiographique, mais elles devront se situer résolument dans le futur.

Nombre de signes : 25 000 sec max, pas de minimum.

Éditeur : Editions Arkuiris.

Droits d’auteur : L’auteur conserve tous ses droits.

En savoir plus : Editions Arkuiris.

PRIX ALAIN LE BUSSY 2019 – 31 mars 2019

La revue Galaxies organise en 2019 le Prix Alain le Bussy. Ce Prix, offert par la revue Galaxies, est d’une valeur de 200 euros. Toutefois, le jury pourra décider de partager cette somme entre les premiers lauréats. S’y ajoutent une publication dans Galaxies et un abonnement de deux années à la revue. Le Prix Alain le Bussy est ouvert à tous, dans la limite d’un seul texte soumis par candidat.

Les œuvres soumises seront des nouvelles inédites de science-fiction (les textes relevant de la fantasy, du fantastique ou d’autres genres ne seront pas retenus), rédigées en langue française, et inédites. Le jury est seul juge de l’application de ces critères. Un seul texte sera accepté pour chaque auteur participant.

Le jury attachera une importance à la place que tiendront les personnages féminins, dans les textes, et à la manière dont les rapports entre les femmes et les hommes seront renouvelés par rapport aux stéréotypes. Il ne s’agit nullement d’un thème, mais d’une exigence générale.

Nombre de signes : 30 000 sec max

Éditeur : Revue Galaxies.

Droits d’auteur : L’auteur cède ses droits pour une durée limitée. Publication à compte d’éditeur.

En savoir plus : Club Galaxies.

LE GRIMOIRE – 31 mars 2019

Pour sa première année d’existence la maison « filles de Gyptis éditions » souhaite publier un recueil sur le thème du grimoire.

Nombre de signes : 3000 mots max

Éditeur : Filles de Gyptis éditions.

Droits d’auteur : L’auteur conserve ses droits. 

En savoir plus : Filles de Gyptis éditions.

DYSTOPIE A LA FRANCAISE – 1er avril 2019

Ah, comme nos amis anglo-saxons sont fiers de leur littérature dystopique. Et il y a de quoi: 1984, Le meilleur des mondes, Vendetta… les écrivains du royaume du Pinard et du Camembert seraient ils incapables de rivaliser avec les buveurs de thé et de coca-cola ? Allons donc, je n’ose croire que nos tyrans sont moins sinistres, moins abominables et moins cinglés que les despotes d’outre-mer… après tout, nous sommes dans le pays ou les droits de l’homme ont fait tourner la guillotine comme aucune autre nation n’a su le faire.

Je vous invite donc à relever le défi de notre première anthologie:

DYSTOPIE A LA FRANCAISE
« de Caligula à Philippe Pétain, en passant par Napoléon III — et tous ceux qui les suivront »

Thème: dystopie au sens très large du terme, qu’elle soit une franche réussite, une utopie qui a mal tourné ou qu’elle soit sur le point de s’écrouler sous une révolte populaire (si vous voulez une happy end, mais c’est vraiment pas obligatoire), avec une petite préférence pour les textes incluant un élément fantastique (ce despote est trop pervers pour être humain, c’est certainement un homme-lézard d’origine extraterrestre).

Nombre de signes : 15 000 à 50 000 

Éditeur : Kelach éditions.

Droits d’auteur : Publication à compte d’éditeur.

En savoir plus : Kelach éditions.

TIME TRAVEL – 30 avril 2019

Avis aux auteurs-voyageurs imprudents :

Embarquez-nous pour le passé, ou l’avenir ! Pour juste avant ou juste après, pour de nouveau maintenant ou de nouveau avant, après, pendant, plus tard ou bien plus tôt, selon votre bon plaisir ! Une croisière inoubliable, que vous saurez nous conter avec talent et imagination.

Toutes durées acceptées : des microsecondes aux éons, des lustres aux siècles, jusqu’aux instants suspendus et étirés dans un présent altéré.

Tous moyens de transport acceptés : machines à vapeur, supercalculateurs avec ou sans bosons de Higgs, capacités génétiques, rêveries bien menées ou anomalies géophysiques, du moment que vous parvenez à faire voyager à la fois vos personnages et le lecteur à travers le temps.

Chronos étant taquin, prenez garde à éviter les plus grossiers paradoxes, toutefois les textes choisissant de ne pas s’encombrer trop profondément de logique pourront concourir sans handicap.

Multivers, effets papillon et amateurs de Delorean sont bienvenus à la table du capitaine !

Les auteurs retenus pour cet appel à textes pourront être contactés avant même l’écriture de leur nouvelle, si leur texte, reçu avant d’avoir été écrit, correspond aux attentes de l’anthologiste.

Votre texte devra s’inscrire dans le genre de la science-fiction, mais les textes débordant à droite ou à gauche pourront être appréciés, et même acceptés.

Nombre de signes : 40 000 sec, pas de minimum 

Éditeur : Nutty Sheep.

Droits d’auteur : L’auteur conserve tous ses droits et reçoit un pourcentage sur les ventes.

En savoir plus : Nutty Sheep.

RELIGIONS D’AILLEURS ET DE DEMAIN – 6 mai 2019

Les éditions Arkuiris lancent un appel à textes pour une anthologie coordonnée par Éric Lysøe sur le thème « Religions d’ailleurs et de demain ».

De tout temps, la religion a occupé une place de choix dans les littératures de l’imaginaire. Bien avant que Lovecraft ait dessiné l’empire de Cthulhu, bien avant que Jean Ray ait fait revenir les anciens dieux grecs entre les murs de Malpertuis, les auteurs d’utopies ou de voyages fabuleux se sont employés à imaginer des rites, des sectes, des croyances plus ou moins bizarres, plus ou moins mystérieuses. Chez Platon, le temple est au coeur de la cité (Critias, vers 356 av. J.-C.), chez Campanella, il est géré par quarante moines placés sous l’autorité d’un prêtre souverain baptisé « Soleil » (La Cité du soleil, 1602), chez Collin de Plancy, on y adore une forme symbolique, le Grand O, divinité géométrique à l’image du cercle parfait (Voyage au centre de la Terre, 1821).

Face à un tel engouement, la science-fiction n’est pas demeurée en reste. Bien des auteurs se sont interrogés sur les pratiques religieuses extra-terrestres, sur les religions du futur, sur l’origine lointaine des divinités terriennes, sur les sociétés théocratiques et même sur les conceptions religieuses des robots. Or, comme le disait Malraux en 1955, « la tâche du prochain siècle […] va être d’y réintégrer les dieux ».

Notre XXIe siècle devrait donc apporter un regard neuf sur les présences divines ou démoniaques des temps à venir ou des mondes inconnus. Faites marcher votre imagination !
Quelles pratiques religieuses guideront les sociétés futures ? Quelles divinités régiront les planètes lointaines ?

Nombre de signes : 50 000 sec, pas de minimum 

Éditeur : Editions Arkuiris.

Droits d’auteur : L’auteur conserve tous ses droits.

En savoir plus : Editions Arkuiris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *